7 juin 2020 15:22

Ubuntu 10.04 LTS : plus légère que XP, plus fonctionnelle que 7

Rapide, légère et proposant des fonctionnalités modernes, la distribution Linux Ubuntu 10.04 LTS (Lucid Lynx) a beaucoup d’atouts. Tour d’horizon de cette nouvelle offre.

La distribution Linux Ubuntu 10.04 LTS est sortie il y a seulement quelques jours. En voici un test rapide, qui met en valeur les qualités et défauts de cette nouvelle offre. Nous avons installé la version 32 bits de l’Ubuntu 10.04 LTS sur une machine pourvue d’un processeur monocœur Intel cadencé à 1,4 GHz, de 512 Mo de mémoire vive et d’un disque peu performant. Cette configuration correspond peu ou prou à celle des ordinateurs les moins chers vendus par les brokers. Ceux qui disposent d’une machine plus moderne pourront se pencher sur la mouture 64 bits de cet OS, qui se montrera plus rapide.

Il nous a fallu environ 25 minutes pour installer la distribution sur notre disque. Cela peut sembler beaucoup. Vous noterez toutefois que cette durée comprend l’installation du système, celle des paquetages de langue française, celle des mises à jour et la configuration de l’ensemble. Bref, nos 25 minutes correspondent à la mise en place d’un système parfaitement opérationnel. Windows est ici battu à plate couture. Notez que l’ensemble aurait pu prendre moins de temps si les serveurs de l’Ubuntu n’avaient pas été autant chargés.

Pour peu que la machine soit vierge, l’installation de ce système d’exploitation ne nécessitera aucune connaissance particulière : si l’utilisateur peut modifier de nombreux paramètres, l’assistant propose automatiquement des valeurs adaptées. Sauf cas spécifique, la configuration de votre OS s’effectuera entièrement au travers d’outils graphiques. À aucun moment lors de nos tests nous n’avons eu à recourir à la ligne de commandes.

L’Ubuntu 10.04 LTS démarre en seulement 50 secondes (sur notre machine de test), là où il en faut 70 à Windows XP pour faire de même. La consommation mémoire à vide est également plus que correcte, à 123,4 Mo, contre 112 Mo sous Windows XP (ce dernier étant loin de proposer une interface graphique aussi riche). Enfin, l’espace disque occupé parle de lui-même : 3,4 Go pour Windows XP, contre 2,3 Go pour l’Ubuntu 10.04 LTS, qui installe pourtant par défaut des outils assez lourds, comme OpenOffice.org.

Si cette offre se veut plus légère que Windows XP, elle n’en est pas moins du niveau de Windows Vista ou Windows 7 : chiffrement des données, sécurisation avancée du système, effets graphiques, design moderne, etc. L’environnement de bureau Gnome et son gestionnaire de fichiers Nautilus sont les points forts de cette distribution Linux.

L’offre logicielle par défaut est plutôt complète, mais pas toujours très cohérente. Nous retrouvons ainsi la version 3.6.3 du navigateur web Mozilla Firefox. La messagerie reste toutefois confiée à Evolution. Tant qu’à miser sur des outils populaires et légers, nous aurions préféré Mozilla Thunderbird. De plus, la préinstallation de quelques greffons au sein de Firefox aurait été appréciée (Gnash pour Flash, Moonlight pour Silverlight, IcedTea pour Java…).

Plus curieux, l’éditeur vidéo Pitivi fait son entrée, alors que l’éditeur d’images Gimp – qui est pourtant un des piliers du monde Linux – n’est plus installé par défaut. Fort heureusement, le gestionnaire d’images F-Spot propose quelques fonctions d’édition de base. Enfin, la suite bureautique OpenOffice.org 3.2.0 est bien là, mais l’absence de Java pourra parfois se faire sentir. Mais ne boudons pas notre plaisir : un rapide tour dans la ‘Logithèque Ubuntu’ permettra de corriger facilement ces menus défauts. En deux temps et trois mouvements pour pourrez installer des logiciels comme Chromium, Eclipse, Gimp, VirtualBox, etc. Les dépôts logiciels du monde Linux sont très appréciables.

L’aspect réseau social est bel et bien présent dans l’Ubuntu 10.04 LTS, qui intègre des outils de messagerie instantanée et de microblogging, tous deux accessibles au travers de l’icône de l’utilisateur (il fallait y penser). La dimension service est également de la partie, au travers de l’Ubuntu One : achat de musique en ligne (Ubuntu One Music Store), synchronisation et sauvegarde d’informations, stockage et partage de fichiers, etc. Chaque utilisateur pourra ouvrir gratuitement un compte de 2 Go (au-delà, il faudra payer).

L’Ubuntu 10.04 LTS est un produit léger et fonctionnel. Nous n’avons rencontré que peu de bogues lors de nos tests. C’est donc un grand cru que nous fournit ici Canonical.